Bien choisir son chien

La décision de se procurer un chien doit prendre en compte plusieurs critères importants, étant donné que vous vous engagez envers lui pendant une douzaine d'années en moyenne.

N'agissez pas sur un coup de tête, réfléchissez bien avant de faire le pas et évitez de faire, du chiot, un "cadeau surprise" si vous n'avez pas la certitude absolue que le futur maître est bien conscient de toutes les implications et de toutes les responsabilités qui l'accompagnent.

Pour vous aider à faire le choix qui vous convient le mieux, nous vous encourageons à vous adresser à un maximum de professionnels comme des vétérinaires (chez qui la visite informative est normalement gratuite), des éducateurs/comportementalistes et des éleveurs.

Un choix réfléchi suppose de franchir différentes étapes:

1.      PROFIL DU MAÎTRE

Pour que vous puissiez trouver le chien qui correspond à vos besoins, la première étape consiste à cerner votre propre profil.

Combien de temps avez-vous à consacrer au chien pour le sortir, jouer avec lui, l'emmener chez le vétérinaire, à l'école d'éducation, chez le toiletteur…? Etes-vous conscient de l'investissement en temps et en patience qu'exige l'éducation d'un chien ?

De quel budget disposez-vous? Le budget consacré au chien devra vous permettre de faire face aux dépenses en matière de soins vétérinaires (vaccins, vermifuges, antiparasites, stérilisation… et les imprévus!), d'alimentation (frais plus importants pour un grand chien que pour un petit), de cours d'éducation, de pension pendant vos vacances, de toilettage, etc.

Quel est votre mode de vie? Etes-vous souvent absent ?  Y a-t-il une personne qui passe beaucoup de temps à la maison (étudiant, personne retraitée, etc.) ?

Disposez-vous d'un espace suffisant pour accueillir un chien dans les meilleures conditions ? Vivez-vous en appartement, dans une maison ?  Possédez-vous un jardin clôturé ?

La majorité des chiens possède des facultés d'adaptation importantes et n'a pas besoin d'espaces très importants. Il faut cependant leur procurer des moyens de s'occuper et les sortir régulièrement.  Néanmoins, l'espace que vous pouvez mettre à la disposition de votre chien peut influencer le choix de la race ou le type de chien que vous allez acquérir.

Dans quel environnement vivez-vous? Vivez-vous dans un environnement urbain ou à la campagne ?

Quelle est votre situation familiale ? Vivez-vous seul, en couple, avez-vous des enfants ?
Si vous avez des enfants, quels âges ont-ils ?

Avez-vous d'autres animaux ? Avez-vous pensé aux éventuelles difficultés de cohabitation entre différentes espèces ?

Comment définissez-vous votre tempérament ? Etes-vous sportif ou calme, patient ou nerveux, autoritaire ou débonnaire ?

Quelles sont vos attentes par rapport à votre chien ? Quel style de relation espérez-vous construire avec votre chien ? Etes-vous conscient de ses besoins hiérarchiques ? Etes-vous à la recherche d'un chien de famille, d'un chien de travail, d'un chien d'expositions ?

Quelles activités souhaitez-vous pratiquer avec votre chien ? Courir, faire du sport, chasser, faire de longues balades ... ? Souhaitez-vous un chien de famille, plutôt calme et placide ?

Quelles sont vos motivations par rapport à l'acquisition d'un chien ? Souhaitez-vous un compagnon,  cherchez-vous à combler un vide, pensez-vous faire cadeau du chien à quelqu'un ?

Les membres de votre famille sont-ils prêts à faire tout ce qui est nécessaire pour que la cohabitation soit la meilleure possible ? Il est important, pour que la cohabitation se passe dans de bonnes conditions, que toutes les personnes qui vivent avec le chien sachent se comporter de façon conséquente, juste par rapport à lui, et qu'elles adoptent toutes les mêmes attitudes à son égard.

Qui va s'occuper du chien ? Il vaut souvent mieux établir les rôles et les responsabilités de chaque membre de la famille avant l'arrivée du chien afin que chacun puisse s'impliquer en mesure de ses possibilités. Pensez qu'un enfant n'est pas capable d'assumer l'entière responsabilité d'un chien !

Est-ce le bon moment pour vous de faire l'acquisition d'un chien ? Etes-vous sûr que toutes les conditions sont réunies pour accueillir ce nouveau membre au sein de votre famille ?

Etes-vous conscient de toutes les contraintes qu'implique la présence du chien ? Votre chien aura besoin de se dépenser, peu importe le temps qu'il fait dehors.  Certaines races nécessitent un entretien régulier et, en période de mue, des séances de brossage quotidiennes seront à l'ordre du jour.  Il est également primordial de lui consacrer du temps pour jouer, pour l'éduquer…

Avez-vous pensé à ce que vous ferez de votre chien pendant vos vacances (et au budget assez conséquent que cela représente) ? Avez-vous des amis qui pourraient le garder, le mettrez-vous en pension (pensez au budget que cela représente) ?

N'oubliez pas non plus qu'en tant que propriétaire de chien, vous êtes légalement responsable des dégâts qu'il est susceptible de commettre. Une assurance « Responsabilité civile » est indispensable !

 

2.      PROFIL DU CHIEN

Quel tempérament votre chien doit-il avoir ?

Doit-il être calme ou dynamique ?

Doit-il avoir un caractère fort ou plus malléable ?

Quel gabarit votre chien doit-il avoir ?

Vivra-t-il à l'extérieur ou à l’intérieur ? Voyagera t-il souvent avec vous ? Sera t-il promené par un enfant ?

Quel  poil ? Supporterez-vous de trouver en permanence des poils sur le tapis, prendrez-vous le temps d'entretenir sa fourrure et/ou de le conduire régulièrement chez le toiletteur ?

Quel type de chien aimez-vous?

Vous êtes-vous renseigné sur le caractère, les aptitudes et les problèmes de santé de votre race de prédilection ? Ce choix va dépendre de vos goûts et de l'usage auquel vous destinez le chien. Si vous souhaitez  un chien de race pour des raisons esthétiques ou utilitaires, vous avez le choix parmi plus de 300 races différentes, mais si vous n'avez aucun critère en la matière, pourquoi pas un bâtard ? Soyez cependant attentif au croisement dont il sera issu afin d’éviter des mauvaises surprises !

3.      MÂLE OU FEMELLE ?


Mâle

Femelle

Plus imposant – Plus puissant

Moins massive – Plus facile à maîtriser

Réceptif aux chaleurs des femelles toute l’année – Plus grande tendance à la fugue …

Période de chaleur deux fois par an pendant trois semaines – Tendance à attirer les mâles …

Plus grande tendance à contester l’autorité du maître – à se mesurer aux autres mâles …

Généralement plus souple de caractère

Moins de risque de relation conflictuelle avec ses congénères

4.      CHIOT OU ADULTE ?


Chiot

Adulte

Tout son apprentissage est à faire.  Il est plus facile de « construire » le chien que l’on souhaite avoir car son caractère est plus malléable.

Peut posséder de bonnes bases d’éducation. Moins de contraintes qu’un chiot (propreté, exubérance, destructions éventuelles … ).

Nécessite une éducation complète, plus exubérant qu’un chien adulte, le chiot a besoin de plus d’attention, de temps et de patience de la part du maître.

Passé inconnu, peut avoir vécu des expériences traumatisantes, nécessite plus de doigté dans la prise en main du chien.

 

5.      OU SE PROCURER LE CHIEN ?

Lorsque vous vous êtes fait une idée précise de ce que vous souhaitez, soyez conscient que l'endroit où vous vous procurerez votre animal est très important, surtout lors du choix d'un chiot. Trois facteurs jouent un rôle prépondérant dans le développement comportemental du chiot :

  1. la personne qui s'occupe des chiots (éleveur ou particulier)
  2. la présence de la mère et éventuellement d'autres chiens
  3. l'environnement dans lequel évolue la nichée
Les avantages Les inconvénients
Eleveur
  • Un éleveur connaît bien le caractère de chaque chiot et peut vous conseiller au mieux dans votre choix
  • il est attentif à leur évolution et veille à leur socialisation ainsi qu'à à leur santé
  • Chez un éleveur, vous aurez la possibilité de voir le père et la mère des chiots, ce qui vous donnera une idée plus précise de ce que votre chiot deviendra en taille et en caractère
  • L'éleveur assure aussi un suivi après la vente du chiot il se tient au courant de l'évolution de ses chiots au sein de leur nouvelle famille
  • Un éleveur affilié à l'association Saint-Hubert offre de meilleures garanties d'origine du chiot: depuis peu, des tests ADN sont effectués
  • Les prix est plus élevé mais justifié par le travail, le sérieux et les garanties de l'éleveur
  • Il n'y a pas toujours de portée disponible au moment ou l'on décide d'acheter un chien, de nombreux éleveurs ne produisent que sur réservation
Particulier
  • Les chiots nés dans une famille chez un particulier sont souvent très bien socialisés car ils ont vécu depuis leur naissance "en famille"
  • Ils sont déjà habitués aux bruits de la maison, à d'autres animaux, aux enfants ...
  • Inconscient de l’investissement financier et de la responsabilité que représente l’élevage d’une nichée, les particuliers cèdent souvent le chiot trop tôt (5 -6 -7 semaines) à leur nouveau propriétaire
  • Une fois le chiot vendu, il n'y a plus de suivi
Refuge
  • On offre une seconde chance au chien
  • Relation particulière (les chiens recueillis font souvent preuve d’un grand attachement)
  • On évite les désagréments que l'on peut rencontrer lors de l'éducation d'un chiot
  • Vécu inconnu (raison de l’abandon ?), on connaît peu du passé du chien
  • A déjà forgé son caractère et nécessite souvent une reprise en main par son nouveau maître
  • Nécessite plus de connaissance "canine" de la part du maître
Animalerie
  • Prix avantageux
  • Possibilité de payer à crédit
  • Disponibilité du chien immédiate
  • Chiots souvent sevrés trop tôt
  • Transport dans de mauvaises conditions
  • Faible socialisation par rapport à l’environnement extérieur
  • Pas de garantie, papiers non officiels ou faux pedigrees
  • But financier (le chien est une marchandise), une fois vendu il n'y a plus aucun suivi du chien.

 

6.      COMMENT CHOISIR UN ÉLEVEUR ?

Quels sont les rôles de l'éleveur ?

  • Préparer les chiots à une vie de chien adulte équilibré au sein de la société humaine
  • Aider les acquéreurs potentiel à déterminer si la race de leur choix leur convient effectivement
  • Sélectionner les acquéreurs en fonction de critères objectifs ;
  • Evaluer les connaissances des acquéreur et leur donner toutes les informations dont ils sont susceptibles d'avoir besoin au cours de la vie du chien en matière d'éducation, d'alimentation, de soins, etc.
  • Sélectionner pour chaque candidat le chiot qui lui convient le mieux au sein d'une portée ;
  • Développer une relation de confiance avec les acquéreurs afin de faciliter l'échange d'informations concernant  d'éventuels problèmes physiques ou comportementaux qui aideront l'éleveur à orienter la sélection de ses chiens ;
  • Rester en contact régulier pour assurer un suivi optimal de l'évolution du chiot dans son nouvel environnement.

Voici à présent une liste de questions que vous pourrez poser aux différents éleveurs que vous visiterez avant de faire votre choix définitif :

  • Pourquoi élevez-vous cette race, quelles sont les caractéristiques qui vous ont attiré ?
  • En élevez-vous d'autres ?  Pourquoi ?
  • Depuis quand élevez-vous cette race ?
  • Combien de chiens avez-vous ?
  • Dans quel environnement vivent-ils (en famille, en chenil ?)
  • Quelles activités pratiquez-vous avec vos chiens ?
  • Les sortez-vous régulièrement ?
  • Quelles sont les problèmes de santé fréquents dans votre race (héréditaires ou autre)?
  • Vos chiens subissent-il régulièrement des tests de santé par rapport aux problèmes présents dans votre    race (par ex. radio des hanches, examen des yeux…) ?
  • Avez-vous un programme d'élevage ?  Sur quoi est-il basé ?
  • A quels critères les géniteurs doivent-ils correspondre pour participer à votre programme d'élevage ?
  • A quelle fréquence produisez-vous des nichées ?
  • Combien de portées avez-vous produites jusqu'à présent ?
  • Quand planifiez-vous la prochaine nichée ?
  • Avez-vous une liste d'attente ?  Combien de temps faut-il attendre ?  Faut-il donner un acompte ?
  • Quelles sont vos modalités d'achat ?  Etablissez-vous un contrat au moment de la vente ?  Quelles en sont les clauses ?
  • A quel âge cédez-vous vos chiots ?
  • Que faites-vous pour assurer une socialisation optimale aux chiots jusqu'à ce qu'ils rejoignent leur    nouveau foyer ?
  • Quel est le chiot qui me convient le mieux ?  Pourquoi ?

Un bon éleveur devrait satisfaire aux critères suivants:

  • Répondre à toutes vos questions, sans détour
  • S'intéresser de près à votre mode de vie et vous questionner à ce sujet
  • Vous inviter à visiter ses installations et à voir ses chiens
  • Se tenir au courant concernant les problèmes de santé propres à sa race et tester ses chiens régulièrement
  • Tenir ses chiots dans un endroit propre, bien éclairé, avec une possibilité de sortir
  • Mettre ses chiots en présence de divers stimuli pour leur assurer un environnement le plus riche possible en distractions variées
  • Etre impliqué dans le monde canin (expositions, concours…) et s'intéresser à toute l'actualité dans le domaine
  • Vous remettre le carnet de vaccination du chiot et un contrat en bonne et due forme au moment de la vente
  • Rester disponible pour les nouveaux maîtres de ses chiots après la vente pour répondre à leurs questions et s'assurer que tout se passe au mieux.
  • Pensez à toutes ces conditions que l'éleveur doit remplir si vous envisagez de faire saillir votre femelle et d'élever une portée de chiots, vous devrez vous aussi satisfaire à toutes ces exigences.